Ma communication lors du colloque Cognition et communication, des réseaux entremêlés

Les défis de la cueillette de données pour réaliser une analyse de réseaux sociosémantique: le terrain du Laboratoire expérimental de délibération sur l’éducation.

Cognition et communication – des réseaux entremêlés
Colloque 661 – 80e Congrès de l’Acfas
LOCAL : 522C, Palais des congrès de Montréal
Vendredi 11 mai 2012 – 9h30

AUTEURS
François P. Robert, étudiant au doctorat en communication et chargé de cours à l’UQAM | robert.francois@uqam.ca

Pierre Mongeau, professeur et directeur du département de communication sociale et publique | mongeau.pierre@uqam.ca

Cette communication porte sur les défis qu’a posé de recueillir l’information pour reconstituer les réseaux de personnes et d’idées lors d’une démarche délibérative à plus de 100 individus tenue le 28 janvier 2012. La méthode pour accumuler suffisamment de données tangibles a utilisé diverses stratégies méthodologiques allant des questionnaires quantitatifs pré et post événement, d’entretiens semi-directifs et de l’usage d’autocollants lors de la délibération.

La communication présente la stratégie de recherche visant à cartographier la délibération dans ce contexte par l’analyse de réseaux de personnes (sociaux) et des idées (sociosémantique). Le terrain de la recherche, en mode laboratoire, reprend la formule de l’Institut du Nouveau Monde (informer-débattre-proposer). Cette recherche vise, entre autres, à vérifier l’hypothèse selon laquelle le discours des personnes influentes est en grande partie déterminé par le discours des personnes influencées, renversant ainsi l’idée que seuls les leaders d’opinion influenceraient les débats. Ainsi, l’analyse et l’interprétation des données permettra d’affirmer que l’opinion desdits leaders est, au contraire, influencée par les débats.

Présentation Prezi de cette conférence:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *