Enjeux de la grève étudiante suscitent l’intérêt chez les chercheurs

Évidemment, mon Laboratoire est loin d’être le seul à avoir comme toile de fond le conflit étudiant. En fait, on pourrait même dire que je suis celui qui est le plus éloigné, car je ne m’intéresse surtout pas à crise étudiante, ni même au sujet des frais de scolarité, mais à la manière qu’une délibération fonctionne et j’ai utilisé (instrumentalisé diront certains) le conflit aux fins de mon Laboratoire.

Voici tout de même quelques bribes d’information que j’ai trouvée sur la question entourant la grève étudiante, la question des frais de scolarité ou tout autre élément entourant la délibération démocratique en 2012.

1. Appel de communication (et donc publication au cours des prochains mois) de la revue COMMposite

Grève étudiante et luttes populaires au Québec : Points de vue sur la mobilisation sociale de 2012 – Appel à soumissions – COMMposite, Vol.15(1) – Numéro double –
La hausse des frais de scolarité décrétée l’an dernier par le gouvernement libéral a suscité des réactions diverses, de l’approbation à la résistance, qui se sont muées ce printemps en véritable bouillonnement politique et social. Cette hausse des frais s’inscrit dans un contexte, beaucoup plus large, de remise en question des modèles sociaux-démocrates qui traverse nombre de démocraties occidentales. Les bouleversements, recherches et revendications de sens portés par les dynamiques de résistance, de protestation et de grève des étudiants québécois posent ainsi en débat la question du modèle de société souhaité et appellent à la réflexion, à l’écriture et à la mise en commun de nos points de vue et de nos expériences, d’ailleurs toujours à se construire.

2. Numéro spécial de la revue Theory & Event (Philosophie politique, publiée chez John Hoppkins University Press)

Printemps Érable – Quebec’s Maple Spring of 2012 | Theory & Event | Volume 15, Issue 3 Supplement
Contributors: Alia Al-Saji; Olivier Asselin; Normand Baillargeon; Darin Barney; Érik Bordeleau; Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale (CLASSE); Thomas Lamarre; Diane Lamoureux; Dominique Leydet; Krista Geneviève Lynes; Erin Manning; Brian Massumi; Cayley Sorochan; Jonathan Sterne; Daniel Weinstock

Tables des matières

3. Plusieurs travaux de visualisation des mots utilisés sur Twitter par Olivier H. Beauchesne

Visualisation de la #GGI
Après plus de 100 jours et plusieurs centaines de milliers de tweets, le paysage médiatique et politique de la grève a bien changé. Quelques personnes sur twitter, Facebook, par courriel ou de vive voix m’ont suggéré de mettre à jour la première visualisation avec des données plus récentes. C’est ce que j’ai fait. En cliquant sur l’image, vous devriez obtenir l’image agrandie. Sinon, en cliquant ici, vous pourrez télécharger une version vectorielle en haute résolution. J’ai également fait une petite étude sur l’évolution des sujets (extraits algorithmiquement) présents dans les tweets traitant de la grève. On remarque que certains sujets sont transitoires et d’autres plus permanents.

4. Wi : Journal of Mobile Media par Concordia University

Out of the mouths of « casseroles », Spring 2012
A special open-wi issue of wi: journal of mobile media on the Quebec student strike, the ongoing remarkable demonstrations and the odious bill 78.

5. Un article de René Charest sur l’action syndicale dans Presse-toi à gauche!

LA CÉCITÉ SOCIALE : MALADIE ULTIME DE LA BUREAUCRATIE SYNDICALE
Avant de savoir comment va s’annoncer le retour en classe suite à la trêve estivale, nous pouvons en profiter pour faire un bilan de la mobilisation étudiante. Une mobilisation, devons-nous souligner qui s’est transformée en une véritable mobilisation sociale et politique à Montréal et dans plusieurs centres urbains du Québec.

6. Un article de Thierry Bardini dans Theory Beyond the Codes

Because Montréal, this city, my city, is burning with life, but not burning at all | Theory Beyond the Codes: tbc038 Date Published: 5/25/2012, Thierry Bardini

7. Recherche sur les enjeux étudiants au Québec, sondage en ligne

Projet de recherche sur les enjeux étudiants au Québec
Plus précisément ceux en lien avec les thèmes de l’éducation, des frais de scolarité et des manifestations. Nous sommes particulièrement intéressées à connaître les opinions et les points de vue des étudiants-es. Votre participation est très importante puisqu’elle nous aidera à mieux comprendre la crise actuelle, de même que ses conséquences pour notre système démocratique.

Ce projet est administré par la Professeure Dietlind Stolle (McGill) et la Professeure Allison Harell (UQAM) du Centre pour l’étude de la citoyenneté démocratique (CÉCD), et la Professeure Pascale Dufour (UdeM) du Centre de recherche sur les politiques et le développement sociale (CPDS).

8. Forum sur le syndicalisme étudiant: bilan de la grève et avenir du mouvement | 13-14 octobre 2012 à l’UQAM

Face à ce besoin de réflexion collective que plusieurs personnes ressentent, l’AFESH-UQAM vous invite à participer à un grand Forum sur le syndicalisme étudiant (FSE). Les 13 et 14 octobre prochains, des militant-e-s de partout dans la province se rencontreront à l’UQAM pour partager leurs bilans et perspectives sur le mouvement de grève qui a pris fin et pour esquisser des perspectives à la fois d’action et de revendications pour l’avenir. Loin de rester dans les ornières habituelles du mouvement étudiant, l’événement vise également à ouvrir un espace de débat critique tant des forces et faiblesses de nos modes d’organisation, que de nos tentatives de les dépasser

Ma communication lors du colloque Cognition et communication, des réseaux entremêlés

Les défis de la cueillette de données pour réaliser une analyse de réseaux sociosémantique: le terrain du Laboratoire expérimental de délibération sur l’éducation.

Cognition et communication – des réseaux entremêlés
Colloque 661 – 80e Congrès de l’Acfas
LOCAL : 522C, Palais des congrès de Montréal
Vendredi 11 mai 2012 – 9h30

AUTEURS
François P. Robert, étudiant au doctorat en communication et chargé de cours à l’UQAM | robert.francois@uqam.ca

Pierre Mongeau, professeur et directeur du département de communication sociale et publique | mongeau.pierre@uqam.ca

Cette communication porte sur les défis qu’a posé de recueillir l’information pour reconstituer les réseaux de personnes et d’idées lors d’une démarche délibérative à plus de 100 individus tenue le 28 janvier 2012. La méthode pour accumuler suffisamment de données tangibles a utilisé diverses stratégies méthodologiques allant des questionnaires quantitatifs pré et post événement, d’entretiens semi-directifs et de l’usage d’autocollants lors de la délibération.

La communication présente la stratégie de recherche visant à cartographier la délibération dans ce contexte par l’analyse de réseaux de personnes (sociaux) et des idées (sociosémantique). Le terrain de la recherche, en mode laboratoire, reprend la formule de l’Institut du Nouveau Monde (informer-débattre-proposer). Cette recherche vise, entre autres, à vérifier l’hypothèse selon laquelle le discours des personnes influentes est en grande partie déterminé par le discours des personnes influencées, renversant ainsi l’idée que seuls les leaders d’opinion influenceraient les débats. Ainsi, l’analyse et l’interprétation des données permettra d’affirmer que l’opinion desdits leaders est, au contraire, influencée par les débats.

Présentation Prezi de cette conférence:

Présentation sur la délibération en assemblée générale

Je vais mettre cette page à jour plus tard, mais voici quelques informations concernant la présentation que je fais aujourd’hui à la Schola:

Lien vers le Prezi.

Texte sur le site de la Schola:

La délibération en assemblée générale: comment et pourquoi?

2 mai 2012 @ 13 h 00 min, A-2445 (Pavillon Hubert-Aquin)
L’animation d’assemblée générale (qu’on appelle aussi assemblée délibérante) n’est pas toujours évidente. La grève actuelle (et celle future) risque de confronter plusieurs d’entre nous à la dynamique complexe de mettre en place un processus de délibération sain pour tous (tant pour les participantes et participants que pour les personnes qui l’animent et l’organisent).

Quels sont les éléments (les valeurs) à avoir en tête lors de la préparation?

Quels sont les dangers ou les pièges?

Cet atelier a donc pour but d’échanger sur la manière de délibérer en assemblée.

Multiples événements sur la participation citoyenne et les réseaux sociaux lors de l’ACFAS du 8 au 11 mai 2012

Voici quelques information que je me permets de diffuser sur mon site.

Tout d’abord, en tant que membre du comité organisateur du 5e colloque sur la participation des citoyens lors du prochain Congrès de l’ACFAS, il me fait plaisir de vous transmettre cette invitation.

Vous retrouverez tous les détails à :
http://inm.qc.ca/participation

5e colloque sur la participation des citoyens, ACFAS 2012

Publicité du 5e colloque


Mardi 8 mai et mercredi 9 mai 2012
5e colloque science-société sur la participation des citoyens. Logiques, trajectoires et processus d’engagement dans la vie quotidienne

Les deux journées s’articuleront autour de trois thèmes principaux : (1) voies et logiques de l’engagement démocratique; (2) engagements diversifiés et démocratie; (3) pratiques et éthique de la participation démocratique. Lors de ce colloque, je dois souligner la présence de Laurent Thévenot, économiste et sociologue français, directeur d’études à EHESS de Paris.


AUSSI, toujours le 8 mai, deux autres événements très intéressants, d’abord le midi :

8 mai, De 12h à 14h
Le Québec est-il en panne de leadership? Une table ronde sur L’état du Québec 2012

L’état du Québec 2012 a mené un sondage auprès des Québécois pour savoir ce qu’ils en pensent. Ces résultats seront présentés et commentés par des spécialistes du leadership dans divers domaines : scientifique, culturel, politique et d’affaires.

En soirée…

De l'indignation à l'action: quel pouvoir pour les citoyens?

Soirée dialogue science-société du 8 mai

De 17h30 à 19h30, 8 mai
De l’indignation à l’action: quel pouvoir pour les citoyens?

Animée par Josée Boileau, rédactrice en chef au journal Le Devoir, Jean-François Archambault de La Tablée des Chefs, Monique Giroux de la radio de Radio-Canada, Christian Vanasse des Zapartistes sont invités à venir échanger avec un public intéressé sur les enjeux actuels entourant l’engagement social et politique.

Et aussi, deux événements le vendredi 11 mai, le premier où je ne pourrai pas y être:

11 mai de 9 h à 12 h
Vers un laboratoire d’innovation sociale (LABIS)

Présentation d’un processus novateur et présentement en incubation pour résoudre des problématiques sociales complexes en tenant compte de la délibération, de la créativité et du futur émergent.

Et un colloque où je fais une présentation…

11 mai de 9 h à 17 h
Cognition et communication – des réseaux entremêlés

L’objectif général du colloque est d’identifier de nouvelles pistes et de nouvelles méthodes de recherche permettant de lier les approches théoriques et méthodologiques propres à l’analyse des réseaux sociaux et à celle des réseaux sémantiques lors de l’étude de l’émergence de communautés ou de réseaux de savoirs.

(Je présente à 9h30 sur les défis de la cueillette de données pour réaliser une analyse de réseaux sociosémantique, soit mon terrain de recherche, le Laboratoire expérimental de délibération sur l’éducation)

Colloque organisé par le Groupe-Réseaux UQAM.

Voilà pour la promotion, au plaisir de vous y voir!

Voici la liste des colloques en lien avec le thème de la participation, la délibération, l’engagement ou les réseaux sociaux:

    lundi 7 et mardi 8 mai 2012

  1. Colloque 35 – Quel rôle pour les universités dans la mobilisation des connaissances? (Jean-Marc Fontan UQAM, Monique Brodeur UQAM et aussi Claude Corbo, UQAM et Claude Béland)
    mardi 8 et mercredi 9 mai 2012:

  1. Colloque 662 – Logiques, trajectoires et processus d’engagement dans la vie quotidienne. 5e Colloque science-société sur la participation des citoyens. (Stéphanie Gaudet Université d’Ottawa, Philippe Gauthier Université de Montréal, Mélanie Claude Université d’Ottawa, Francois P. Robert UQAM)
  2. Colloque 425 – Organisations, performativité et engagement (Benoît Cordelier, UQAM et Gino Gramaccia Université de Bordeaux)
  3. Colloque 448 – Science et démocratie (Florence Millerand, UQAM; Yves Gingras, UQAM;et Bryn Williams-jones, Université de Montréal)
  4. Colloque 452 – Les jeunes et l’action politique : participation, contestation, résistance (Stéphanie Garneau, Université d’Ottawa et Nicole Gallant, INRS)
  5. Colloque 467 – Santé mentale et citoyenneté. Construire de nouveaux savoirs pour innover les pratiques: la place et la participation des personnes concernées (Lourdes Rodriguez del barrio Université de Montréal, Jean-Nicolas Ouellet Centre d’activités pour le maintien de l’équilibre)
  6. Colloque 466 – Colloque du CIRIEC : l’engagement et la contribution des personnes, la clé du succès des entreprises collectives publiques et d’économie sociale? (Michel Séguin ESG-UQAM et Suzanne Poirier Université de Sherbrooke)
  7. Colloque 533 – Au cœur des questions sociétales : les enjeux d’identité et d’engagement en éducation relative à l’environnement (Lucie Sauvé UQAM, Tom Berryman UQAM, Barbara Bader Université Laval, Étienne van Steenberghe UQAM)
  8. Colloque 643 – L’engagement du chercheur qualitatif : du porte-parole au militant (Colette Baribeau UQTR, Chantal Royer UQTR)
  9. Colloque 16 – Contribution de la recherche au développement de la santé et de la société (Mireille Tremblay UQAM, Diane Lacombe UQAM)
    jeudi 10 mai 2012

  1. Colloque 38 – « La science que nous voulons ». Un énoncé de politique scientifique issu de la société québécoise (Florence Piron Université Laval, Jean Bernatchez UQAR)

    Vendredi 11 mai 2011

  1. Colloque 661 – Cognition et communication – des réseaux entremêlés (Pierre Poirier UQAM, Johanne Saint-charles UQAM)
  2. Vers un laboratoire d’innovation sociale (LABIS) (Adam Kahane – Change Lab, Carole Lévesque – INRS, Isabelle Mahy -UQAM, Rachel Benoît – CLIPP, Diane Berthelette – CLIPP et UQAM, André Fortin – INM, Michel Venne – INM)

Explication des choix méthodologiques

Voici quelques explication pourquoi le Laboratoire a été conçu de cette manière.

A. Pourquoi avoir fait un laboratoire?

Le choix de réaliser un laboratoire plutôt que de s’associer à un événement « réel » est apparu comme étant préférable pour trois raisons:

1. D’abord, lors du de la mise à l’essai des outils de recherches lors de l’École d’été 2011 de l’INM, l’interrelation entre les personnes s’étant inscrites à un parcours particulier et la présence effective aux dits parcours (variation positive ou négative dépassant parfois les 40 % soit de nouvelles personnes ou de personnes ne se présentent pas à leur parcours). Ainsi, il est beaucoup plus difficile de faire un échantillonnage avant et après la démarche pour constater une transformation dans la conception des idées au fil de la démarche.
2. Une démarche instituée par un tiers réduit la capacité à moduler l’animation de la démarche selon les besoins de la recherche. Il est donc plus difficile d’exiger de la part de l’animateur ou l’animatrice de couper dans le temps de discussion pour faire des rappels pour remplir des questionnaires ou encore rappeler le fonctionnement de la recherche (à l’époque, la manière de récolter le réseau de personnes et d’idées était encore en mutation).
3. Le caractère intime d’une recherche par analyse de réseaux peut être perçu comme intrusif pour une personne pouvant se sentir épiée dans ses actions et interventions (cela pourrait révéler les stratégies politiques de la personne).

C’est donc pour ces raisons que nous avons opté pour une approche où nous sollicitons la contribution bénévole et volontaire à un événement d’environ 4 heures à délibérer.

B. Pourquoi avoir choisi le thème de l’éducation et plus spécifiquement des frais de scolarité?

Le choix du thème général a été choisi à la suite d’un sondage effectué dans l’entourage immédiat du responsable principal de la recherche pour valider la potentialité de réaliser le laboratoire. 83 personnes ont répondu à ce sondage au mois d’octobre 2011. Le thème de l’éducation a remporté le plus de « votes » (43 personnes étaient en faveur de cette option. La date de la rencontre a été choisie de la même manière: 40 personnes se disant disponibles pour le 28 janvier 2012.

Il est important de rappeler que l’un des enjeux principaux de cette recherche était d’être en mesure de réunir suffisamment de personnes (le seuil critique étant fixé à 75) pour être en mesure d’observer une délibération entre les participantes et participants.

Après avoir constaté que la question entourant l’éducation avait attiré le plus de vote, un choix subjectif a été fait pour aborder prioritairement la question des frais de scolarité.

Ce choix a été guidé par deux principes:
La saillance de cette question dans l’espace public québécois. En effet, il va de soit que pour qu’une délibération puisse attirer une masse critique de personnes (dans notre cas, l’objectif idéal était de 100 participantes et participants), il faut que le sujet à discuter soit un sujet présent dans l’espace public de la communauté interpellée à cette discussion.
Le réseau social entourant le responsable principal de la recherche étant principalement construit par des relations lors d’une période de militantisme au sein du mouvement étudiant, le sujet risquait donc d’intéresser une plus grande proportion de personnes et il serait plus facile de trouver des conférenciers crédibles sur la question.

Premier rapport suite au Laboratoire

Voici enfin le premier rapport plus « complet » suite à la tenue du Laboratoire le 28 janvier dernier. Dans ce billet, je fais aussi le bilan des dernières nouvelles en lien avec la recherche.

Bilan des propositions


J’attendais la réponse par courriel des participants et participantes du Laboratoire avant de diffuser largement les propositions et le résultat du vote de chacune des propositions. Maintenant, c’est chose faite : 98 personnes ont rempli le questionnaire en ligne sur une possibilité de 99.

Voir les détails dans le Premier rapport – bilan des propositions (4 Mo)

Les constats : un laboratoire composé surtout de personnes scolarisées et même fortement scolarisé (48% des personnes avaient au moins une maîtrise de complétée) et 3/5 étaient des femmes (comparable à la fréquentation des universités). Plusieurs réflexions peuvent être extraites de ces données. La réflexion que je veux mettre en surbrillance est la suivante : les trois propositions initiales (gel-dégel-abolition) semblent avoir bougé pendant le laboratoire, mais elles sont toutes revenues à leur position initiale. Même en excluant les absents. Dans quelques jours, je vais donner ici une réflexion plus approfondie de ces propositions. Mais dans tous les cas, le Laboratoire semble avoir fait « changer » d’idée, le temps d’une journée, certains participants (particulièrement les indécis).

Je compte faire deux autres rapports « publics » avant de me concentrer sur l’analyse en profondeur de mes résultats. Je voudrais, peut-être, faire un événement public un peu plus tard. L’un des rapports portera sur la démarche (la méthode, les choix dans le recrutement, etc.) et un sur l’analyse du réseau social et sociosémantique. J’offre d’ailleurs une première carte réseau à la fin de ce bilan (c’est la carte du réseau « déclaré » par les participantes et participants).

Prochaines étapes
Au cours des trois prochaines semaines, je compte faire de courtes rencontres téléphoniques avec une très grande majorité des participantes et participants. Cette entrevue dure entre 15 à 20 minutes et vise à compléter les informations laissées dans le carnet et sur les tables.

Il y a aussi l’ACFAS qui arrive à grands pas. Cette année je siège sur le comité organisateur du 5e colloque sur le 5e Colloque sur la participation citoyenne (avec un événement grand public qui risque d’être vraiment intéressant) et je présente lors du colloque sur les réseaux où je vais présenter sur les défis de faire de la cueillette de données pour ce genre de méthodes. Pour le reste, il y a l’enseignement lorsque la grève se terminera (si cela arrive) et d’autres projets comme les dîners ouverts que j’affectionne…

Je vais aussi mettre en place une liste groupée pour tenir informer des derniers développements de ma recherche. Vous êtes peut-être arrivé sur cette page après mon envoi massif. Avec ce Laboratoire, j’ai interpelé beaucoup de gens… qui s’attendent maintenant à voir des résultats. C’est long la recherche, mais ça doit donner quelques choses à la fin. D’ailleurs, si vous avez des demandes particulières en lien avec mes données, demandez-le en commentant ce billet, je pourrais possiblement intégrer cette demande à mes analyses.

On peut aussi me suivre sur Twitter @francois_robert, le fil RSS de ce blogue ou sur ma page Facebook.

Quelques nouvelles depuis le Laboratoire
Depuis le 28 janvier, j’ai participé à Philopolis où j’ai présenté mes réflexions sur les défis que représente la réflexion « réseau » en démocratie et j’ai bien entendu présenté le Laboration (surtout une description plutôt qu’une réflexion). On peut consulter le PowerPoint (31 Mo! en raison des photos).

La compilation est presque entièrement complétée. Il me reste une partir des carnets à intégrer et ensuite j’aurai toute l’information dans mes bases de données… reste maintenant à voir l’usage que je peux en faire. Pour vous donner quelques chiffres, c’est 2824 votes pour les propositions et c’est 407 lignes de présence aux tables soit chaque pastille avec l’heure et son commentaire pour toutes les tables. Il me reste 4/5 des carnets à intégrer.

Le défi pour le moment est de refaire le fil des idées au gré des délibérations.

Bilan et documentations diffusées lors du Laboratoire du 28 janvier

Loi des deux pieds

Affiche lors du Laboratoire

Bilan en bref du Laboratoire

Samedi dernier, 28 janvier 2012, 103 personnes ont participé au Laboratoire expérimental de délibération sur la question des frais de scolarité. 93 questions ont été formulées. Plus de 40 propositions ont été formulées (actuellement en traitement) et presque tous les participants ont voté à ces propositions.

Actuellement, un questionnaire a été acheminé aux personnes ayant participé au Laboratoire. C’est l’avant-dernière étape de la recherche. On peut consulter toutes les étapes sur cette page.

Des démarches sont actuellement entreprises pour transmettre les propositions aux organisations intéressées par les conclusions du Laboratoire. Une liste des organisations ou représentants, avant publication des résultats, sera disponible sur ce site (et par d’autres moyens de communication).

Documentation

Voici quelques documents qui ont été distribués ou visibles lors du Laboratoire expérimental de délibération du 28 janvier 2012:

Le Carnet de délibération (lourd, 8 mo)

Présentation PowerPoint de Pier-André Bouchard St-Amant > Frais de scolarité, financement des universités et
tutti quanti

Présentation PowerPoint de Youri Chassin > La qualité et l’accessibilité des études universitaires au Québec :Quel rôle pour les frais de scolarité

Présentation PowerPoint de Simon Tremblay-Pepin > Présentation des tableaux de diverses sources

Forum ouvert > Affiche de la Loi des deux pieds du Forum ouvert.

Forum ouvert > Le quatre principes lors d’un Forum ouvert

Forum ouvert > Le singe qui écoute (pour dire de rester attentif à ce qui arrive)

Proposition > Feuille de propositions

Proposition > Feuille de votes

Articles scientifiques sur la question des frais de scolarité

Lien

Merci à Pier-André Bouchard St-Amant pour ces hyperliens:

GOA (2005) Limited Research Exists on Effectiveness of Tools to Assist Students and Families through Title IV Student Aid and Tax Preferences. GAO-05-684, Aug 29, 2005
http://www.gao.gov/products/GAO-05-684

Dynarski, Susan (2005) « Building the Stock of College-Educated Labor ». Harvard University, Kennedy School of Government & National Bureau of Economic Research
http://www.ers.princeton.edu/workingpapers/15ers.pdf

Hoxby, Caroline (1998) Tax Incentives for Higher Education. Tax Policy and the Economy, Volume 12
http://ideas.repec.org/h/nbr/nberch/10913.html

Kane, Thomas (2007) « Evaluating the Impact of the D.C. Tuition Assistance Grant Program ». Journal of Human Resources. University of Wisconsin Press, vol. 42(3). 2007.
http://www.nber.org/papers/w10658

Heller, Donald E. (1997) « Student Price Response in Higher Education: An Update to Leslie and Brinkman. » Journal of Higher Education, v68 n6 p624-59 Nov-Dec 1997
http://eric.ed.gov/ERICWebPortal/detail?accno=EJ555723

Québec/Canada

Frenette, Marc (2007) Do Universities Benefit Local Youth? Evidence from
University and College Participation, and Graduate Earnings
Following the Creation of a New University
. Research Paper – Analytical Studies Branch Research Paper Series, Statistics Canada
Business and Labour Market Analysis.
http://www.fqppu.org/assets/files/babillard/donnees_statistiques/Do_universities_benefit_local_youth.pdf
– – – La meilleure étude sur les externalites universitaires (PABSTA)

Demers, Marius (2008) Bulletin statistique de l’éducation: La rentabilité du diplôme. Gouvernement du Québec , Ministère de l’Éducation, Direction des statistiques et des études quantitatives. No 8 – Février 1999.
www.mels.gouv.qc.ca/stat/Bulletin/bulletin_8.pdf

Bourdon, Marie-Claude (2007) « Droits de scolarité : deux économistes croisent le fer. Marceau vs Lemelin ». Journal L’UQAM, vol. XXXIII, no 13 (19 mars 2007)
http://www.uqam.ca/entrevues/2007/e2007-043.htm

Vierstraete. Valérie (2007) Les frais de scolarité, l’aide financière aux études et la fréquentation des établissements d’enseignements postsecondaire. Comparaison à l’échelle internationale et étude de scénarios pour le Québec. Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.
http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/modesFinancement/pdf/droits_scolarite.pdf

Neil, Christine (2009) « Tuition fees and the demand for university places ». Economics of Education Review Volume: 28, Issue: 5, Publisher: Elsevier, Pages: 561-570
www.wlu.ca/documents/17295/Enrol_Fee.pdf

Vaillancourt
http://www.fiup.umontreal.ca/en/documents/CIRANOVaillancourt2010.pdf


La théorie, plus mathématique

Heckman, James J., Lance Lochner et Christopher Taber (1998) « General-Equilibrium Treatment Effects: A Study of Tuition Policy » The American Economic Review. Vol. 88, No. 2, May, 1998
http://www.jstor.org/stable/116952
– – – Un vrai pro-degel… prix Nobel aussi (PABSTA)

Gary-Bobbo Robert J. et Alain Trannoy (2007) « Efficient Tuition Fees and Examinations ». Journal of the European Economic Association, 6(6): 1211–43
http://ces.univ-paris1.fr/membre/Gary-Bobo/GaryBobo-Trannoy-Single.pdf

Hanushek, Eric A., Charles Ka Yui Leung et Kuzey Yilmaz (2003) « Redistribution through Education and Other Transfer Mechanisms » Journal of Monetary Economics 50 (2003) 1719–1750
http://hanushek.stanford.edu/publications/redistribution-through-education-and-other-transfer-mechanisms

Michaelis, Peter (2004) Education, Research and the Impact of Tuition Fees – A Simple Model of the University. Universitaet Augsburg, Institute for Economics in its series Discussion Paper Series with number 265.
http://ideas.repec.org/p/aug/augsbe/0265.html
– – – Modèle très simple. (PABSTA)

Gandhi, Sima J. (2008) »UNDERSTANDING STUDENTS FROM A BEHAVIORAL ECONOMICS PERSPECTIVE: HOW ACCELERATING
STUDENT LOAN SUBSIDIES GENERATES MORE BANG FOR
THE BUCK » KANSAS JOURNAL OF LAW & PUBLIC POLICY Vol. XVII:2.
http://www.law.ku.edu/publications/journal/pdf/v17n2/gandhi.pdf
– – – Discussion intéressante.(PABSTA)

Quelques vidéos sur la question des frais de scolarité

Galerie

Plusieurs groupes et associations ont fait des vidéos portant sur la hausse des frais de scolarité et différents argumentaires pour répondre à cette question. En voici une sélection. Les coûts cachés de la hausse 23 janvier 2012 – Réalisé par … Lire la suite